Ou comment utiliser sa radio en toute légalité…

Depuis la modification le 19 Janvier 2010, de l’arrêté du 1er aout 1986, l’utilisation des moyens de radiocommunications et de téléphonie pour la chasse collective au grand gibier est autorisée. Ainsi, de nombreuses chasses ont adopté ces systèmes très efficaces, notamment en cas d’intempéries ou dans des zones accidentées qui empêchent parfois d’entendre les codes de sonnerie. L’usage de ces moyens offre effectivement des avantages intéressants vis à vis de la téléphonie mobile et permet d’accroître significativement la sécurité durant les chasses.

L’on pourra notamment apprécier :

  • La capacité à communiquer instantanément avec plusieurs correspondants à l’écoute d’un même canal, sans avoir à procéder préalablement à une numérotation.
  • L’indépendance vis-à-vis de la couverture en téléphonie mobile, permettant ainsi d’établir des communications au sein d’une zone blanche.

Il faut cependant rappeler que cette utilisation n’en demeure pas moins assujettie à une réglementation précise. Par méconnaissance, certains chasseurs peuvent se placer dans l’illégalité et engendrer sans le savoir, des perturbations à d’autres utilisateurs. La situation la plus grave à redouter est le brouillage des systèmes d’alerte et de communication des secours, de guidage aéronautique ou de détection météorologique. En effet, le spectre radioélectrique est réparti entre de nombreux utilisateurs dont la défense nationale, les services de sécurité intérieure, l’expérimentation et les amateurs, les applications scientifiques, les réseaux professionnels, la téléphonie mobile et bien d’autres En savoir plus sur les ondes et leurs usages. A l’exception de certaines « bandes publiques » exploitées avec des terminaux homologués et normalisés,  toutes les autres fréquences ne sont pas libres et ne peuvent être utilisées sans autorisation spécifique ou licence. Les sanctions prévues par l’article L39-1§3 du code des postes et communications électroniques sont lourdesOutre la confiscation du matériel, les 450€ forfaitaires requis par l’ANFR afin de couvrir les frais de dossier et de déplacement des techniciens venus constater le brouillage, les contrevenants s’exposent à une peine de six mois d’emprisonnement et 30 000€ d’amende!

Afin de prémunir les chasseurs contre ces problématiques, les fédérations départementales des chasseurs des Ardennes & de la Marne, disposent désormais des fréquences spécifiques utilisables par toutes les sociétés de ces deux départements.

Caractéristiques techniques des canaux FDC 08 & 51 :

  • Fréquences :
    • 157.4875 MHz (Ardennes et Marne)
    • 157.5500 MHz (Ardennes uniquement)
    • 157.5750 MHz (Ardennes uniquement)
  • Puissance : 1W
  • Largeur du canal : 12.5KHz (Narrow)
  • Indicatifs réseaux : FCP08003 (08)FCP051002 (51)
  • Zone couverture: itinérance départementale.

Je veux utiliser une radio, qu’elles solutions libres d’usage s’offrent à moi ?

1/ Pour des liaisons à longue distance ou exploitation depuis un véhicule :

  • Utilisation de terminaux mobiles avec une antenne extérieure et connectés à une alimentation 12v.
    • Cibi  « CB 27 MHz FM » (40 canaux 4W).

2/ Pour des liaisons à courte distance ou exploitation en pédestre ou ponctuelle depuis un véhicule :

  • Utilisation de terminaux portatifs avec antenne (inamovible), une batterie incorporées et puissance limitée :
    • Talkie-walkie UHF PMR446 « 446 MHZ » (16 canaux 500 mWà préférer au LPD
    • Talkie-walkie UHF LPD433 « 433 MHz » (69 canaux 10 mW) non conseillés pour la chasse

Le cas des colliers de repérage et de dressage utilisés pour les chiens de chasse

Si vous disposez d’un collier GPS de dressage et de repérage et qu’il est munis d’une télécommande VHF, alors celui-ci exploite des fréquences professionnelles qui doivent faire l’objet d’une attribution par l’ANFR. Afin de faciliter les formalités administratives pour les détenteurs de ce type d’appareil, une association nationale : l’ACUFA existe et dispose désormais de deux fréquences qu’elle met à disposition de ses membres.

Rappel des sanctions encourues en cas d’usage non autorisé de fréquences : (Art. L39-1§3 du code des postes et des communications électroniques) : Outre les 450€ forfaitaires, requis par l’ANFR, afin de couvrir les frais de dossier et de déplacement des techniciens venus constater le brouillage, vous vous exposez à une peine de six mois d’emprisonnement et 30 000€ d’amende!

Je veux utiliser une autre solution en bande VHF ou UHF, que dois-je faire ? 

Je dois obligatoirement adresser à l’ANFR, une demande d’autorisation d’utilisation de fréquence(s) ou de couple(s) de fréquence(s) [dans le cas d’une utilisation avec relais]. Les fréquences pourront être attribuées à titre exclusif ou partagé, pour une zone géographique déterminée ou en itinérance au niveau d’un département (par exemple dans  la bande 157 ou 445 MHz, selon les besoins exprimés et la compatibilité avec vos appareils). Je devrais respecter les prescriptions techniques de puissance et de fréquences qui me seront communiquées.

Ma société de chasse peut-elle disposer d’une fréquence privée et spécifique ?

Oui, pour cela il est nécessaire de se rapprocher de l’Agence Nationale des FRéquences (ANFR), qui assure, dans le cadre d’une convention avec l’ARCEP, la gestion des fréquences pour les réseaux professionnels et utilisations temporaires, en application des dispositions de l’article R20-44-11 (11°) du code des postes et des communications électroniques.

Comment limiter les brouillages entre plusieurs chasses ?

On nous oppose régulièrement la problématique des brouillages entre chasses lorsque toutes utilisent une fréquence unique. Sachez que des solutions techniques simples et efficaces existent pour enrayer ce problème tout en restant dans la légalité :

1/ Limitez votre puissance au strict nécessaire! Inutile de travailler à pleine puissance (environ 5W dans le cas d’une radio portable), si votre interlocuteur se trouve à 200m de votre position… Ce geste simple, réduit les risques de perturbations, augmente l’autonomie de votre batterie et permet de conserver une réserve notamment en cas d’urgence.

N.B: Bien que cela soit variable en fonction de très nombreux paramètres (géographie locale, météo, état de la batterie…), l’on admet pouvoir parcourir avec un émetteur-récepteur portatif VHF, une moyenne de 1,5km/W. Ainsi on estime qu’avec une puissance de 5W, il sera possible d’établir dans de bonnes conditions, une communication dans un rayon d’environ 7,5 kms autour de sa position.

2/ Utilisez des tonalités (CTCSS ou DCS) et la fonction Tone Squelch. Cela reste une solution technique simple à mettre en œuvre et très efficace pour utiliser une fréquence commune, tout en s’affranchissant des problèmes de brouillages, qui peuvent apparaître entre deux chasses situées à portée radio.

Pour en savoir plus sur les tonalités

3/ Au lieu de d’opter pour une fréquence non autorisée, les directeurs des chasses situées à proximités les unes des autres, peuvent se coordonner afin de convenir d’un plan d’affectation des tonalités TCS. De plus, la quasi-totalité des talkie-walkies (hors PMR 446), sont désormais programmables par ordinateur, ce qui facilite et rend leur configuration rapide. Retrouvez tout nos conseils dans notre mémento dédié aux chasseurs utilisant la radio.

Exemple d’une programmation:

UsageFréquenceSquelchLargeur de canalRx Tone CTCSSTx Tone CTCSSPuissance
FDC08 C1
Puissance haute
157.4875012.5 KHz ou Narrow1W
FDC08 C2
Puissance haute
157.5500012.5 KHz ou Narrow1W
FDC08 C3
Puissance haute
157.5750012.5 KHz ou Narrow1W
SOCIETE CHASSE
01
Puissance haute
157.48750TSQL12.5 KHz ou Narrow94.894.81W
SOCIETE CHASSE
01
Puissance basse
157.48750TSQL12.5 KHz ou Narrow94.894.80.5W
SOCIETE CHASSE
02
Puissance haute
157.48750TSQL12.5 KHz ou Narrow250.3250.31W
SOCIETE CHASSE
02
Puissance basse
157.48750TSQL12.5 KHz ou Narrow250.3250.30.5W
SOCIETE CHASSE
03
Puissance haute
157.55000TSQL12.5 KHz ou Narrow94.894.81W
SOCIETE CHASSE
03
Puissance Low
157.55000TSQL12.5 KHz ou Narrow94.894.80.5W
SOCIETE CHASSE
04
Puissance haute
157.55000TSQL12.5 KHz ou Narrow250.3250.31W
SOCIETE CHASSE
04
Puissance basse
157.55000TSQL12.5 KHz ou Narrow250.3250.30.5W
SOCIETE CHASSE
05
Puissance haute
157.57500TSQL12.5 KHz ou Narrow94.894.81W
SOCIETE CHASSE
05
Puissance basse
157.57500TSQL12.5 KHz ou Narrow94.894.80.5W
SOCIETE CHASSE
06
Puissance haute
157.57500TSQL12.5 KHz ou Narrow250.3250.31W
SOCIETE CHASSE
06
Puissance basse
157.57500TSQL12.5 KHz ou Narrow250.3250.30.5W
PMR446 C1446.006250.5W
PMR446 C2446.018750.5W
PMR446 C3446.031250.5W
PMR446 C4446.043750.5W
PMR446 C5446.056250.5W
PMR446 C6446.068750.5W
PMR446 C7446.081250.5W
PMR446 C8446.093750.5W
PMR446 C9446.106250.5W
PMR446 C10446.118750.5W
PMR446 C11446.131250.5W
PMR446 C12446.143750.5W
PMR446 C13446.156250.5W
PMR446 C14446.168750.5W
PMR446 C15446.181250.5W
PMR446 C16446.193750.5W

N.B: Dans le cas des talkies-walkies VHF-UHF (dit bi-bandes), l’on peut tout à fait ajouter à sa grille de programmation, les canaux libres de la norme PMR 446. Cependant, pour être en total en accord avec la réglementation, la puissance devra être réduite à 500mW. (Ces derniers peuvent également être utilisés avec des tonalités afin de créer des sous-canaux de chacune des 16 fréquences disponibles) 

Amis Chasseurs, nous respectons votre passion, respectez la notre !

« Ne braconnez » pas nos fréquences : En aucun cas les bandes 144 à 156Mhz ne doivent-être utilisées !

Nous vous en remercions.

Nos conseils techniques :

La bande VHF est particulièrement adaptée à un usage en zone rurale, la bande UHF est quant à elle plus adaptée aux milieux urbains et à une utilisation en “Indoor“. Dans tous les cas, vous ne devez jamais utiliser les fréquences comprises entre 136 et 156MHzPour éviter les brouillages, tout en répondant à vos besoins :

  • Utilisez du matériel homologué à la norme CE.
  • Utilisez uniquement la fréquence attribuée par l’ANFR.
  • Limitez votre puissance au strict nécessaire, une communication à vue ne nécessite que quelques milliwatts, cela vous permettra d’optimiser la durée de vos batteries (pour les talkies walkies) !
  • Peaufinez votre installation mobile (antenne adaptée en fréquence, judicieusement placée et à la verticale, adjonction d’un haut-parleur de qualité dans les environnements bruyants, filtre antiparasite sur l’alimentation électrique…)
  • Dans le cas de l’utilisation d’une fréquence partagée, il est recommandé de configurer une tonalité subaudible de type CTCSS ou DCS. Cette option, présente sur l’immense majorité des radios, permet d’éviter de recevoir des communications extérieures à votre groupe.
  • Adoptez une procédure radiotéléphonique au sein de votre société de chasse pour optimiser l’efficience de vos liaisons (télécharger ci-dessous notre mémo pour les opérateurs).

Nos partenaires:

Fédération Départementale des Chasseurs des Ardennes

Fédération Départementale des Chasseurs de la Marne (rubrique sécurité – article radio)

Office Français de la Biodiversité – Police de l’Environnement