UNE ACTIVITÉ SCIENTIFIQUE PARTAGÉE PAR PRÈS DE 14000 PERSONNES EN FRANCE.

Amateur (nom et adj.):
– Personne passionnée et avertie ayant une préférence marquée ou exclusive pour un genre de choses.

– Personne qui s’adonne à une activité artistique, sportive, scientifique, pour son plaisir et sans en faire profession, par opposition au professionnel.

Amateur n’a donc rien de péjoratif dans notre cas, ni Cibiste, ni animateur de radiolibre, connaissez-vous vraiment le RADIOAMATEURISME?

Cette activité permet d’établir des communications par voie radio, avec des stations radioamateurs du monde entier. Cette passion permet d’acquérir des connaissances techniques en matière de transmissions et d’électronique,favorise les échanges entre les nations et les générations, l’utilisation et la compréhension de langues étrangères et enfin l’altruisme et le désir de servir son prochain.  

Qui est-il ?

Le Radioamateur a reçu l’autorisation officielle d’établir des liaisons avec d’autres opérateurs autorisés et de transmettre à travers le monde des messages et fichiers, via les ondes radioélectriques. Il a obtenu son certificat à l’issue d’un examen officielreconnaissant ses compétences et lui permettant de disposer d’un indicatif indispensable à toutes liaisons effectuées dans le respect de la réglementation en vigueur.

Que fait-il ?

Les radioamateurs disposent de 33 bandes de fréquences harmonisées au plan international de la HF à la SHF. Chacune de ces bandes offrant des caractéristiques spécifiques, le radioamateur les exploite afin d’optimiser ses liaisons. Ces fréquences peuvent être utilisées avec divers modes de transmissions dont la plus fréquente est la phonie. Les autres sont les modes numériques (P.S.K, PACKET, S.S.T.V, DRM…), la télégraphie ou encore, la télévision et les applications de géolocalisation (APRS). Certaines expérimentations, ont permis de développer des techniques de transmissions utilisant la réflexion des ondes sur les pluies de météorites ou encore la lune. De plus, les radioamateurs utilisent des relais terrestres implantés sur tout le territoire permettant d’accroître les possibilités des liaisons. Depuis 1961, ils réalisent des liaisons spatiales air/sol avec les satellites ou les astronautes des vols habités (Station orbitale internationale ISS).

Radioamateur pour servir?

La disponibilité du radioamateur, son désir de servir, l’efficacité reconnue avec laquelle il utilise son matériel, son sens du devoir, fait de lui un auxiliaire précieux pour les autorités sollicitées en cas d’urgence. Dans la quasi totalité des départements français, les radioamateurs se tiennent à la disposition des autorités  pour assurer des missions de transmissions  de secours (ORSEC) en cas de catastrophes naturelles, technologiques ou lors de conflits. Ils sont par exemple capables de localiser, rapidement, le point de chute d’un avion, grâce à des équipes spécialisées et entraînées sur le terrain.

Les supports à télécharger:

Documents dédiés jeune public

Ecoutez le trafic radioamateur en Ardennes!