Figure incontournable du secours et de la gestion de crise en France, la Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises (D.G.S.C.G.C) du Ministère de l’Intérieur est sur tous les fronts.

Responsable de la gestion des risques courants et des catastrophes majeures, elle soutient au quotidien l’action des SDIS, des Préfectures et Mairies. Forte d’un panel unique de compétences et de moyens, elle s’appuie sur 246 900 sapeurs-pompiers2500 agents des services opérationnels nationaux, ainsi que sur les 250 000 bénévoles des associations agréées de sécurité civile, pour intervenir en France et à l’étranger.

Outre ses effectifs, elle mobilise ses matériels sur tous les types de catastrophes pour renforcer les secours locaux. Ses experts assistent et conseillent tous les acteurs de la crise, notamment dans la phase de planification, pour leur permettre d’élaborer des plans de secours efficaces et de limiter ainsi les effets des catastrophes sur la population.

Ses services et compétences s’organisent autour de 4 grands pôles:

  • Les services opérationnels nationaux.
  • Les Sapeurs-Pompiers et acteurs des secours.
  • Gestion des crises et l’aide à la décision.
  • L’administration et la logistique.

Ses moyens opérationnels nationaux :

3 Unités d’Instruction et d’Intervention de la Sécurité Civile (U.I.I.S.C)

  • 1440 militairesSapeurs-Sauveteurs pouvant assurer les secours en France et dans le monde entier.Spécialisés dansles risques NRBCE, la décontamination de masse, la lutte contre les feux deforêts, les inondations ou encore le sauvetage-déblaiement.

1 Groupement Aérien de la Sécurité Civile (G.A.S.C)

  • 460 Pilotes, mécaniciens et techniciens implantés dans 23 bases.
  • 35 hélicoptères EC145 BK117 appelés« DRAGONS » assurant les secours 24h/24.
  • 3 avions de liaisons Beechkcraft Kingair 200.
  • 26 Bombardiers d’eau (canadair CL415, DASH8 Q-400, Fokker).
  • 13518 personnes secourues par an et 17201h de vol.
  • 18000 largages annuels pour 6500h de vol consacrés à la lutte contre les incendies.

26 centres de déminage

  • 310 démineurs,
  • assurant la détection, la collecte et la neutralisation des munitions et des explosifs (y compris EEI)

4 Etablissements de Soutien Opérationnel et Logistique (E.S.O.L)

  • 110 techniciens spécialisés et logisticiens.
  • 10000m² de stockage de matériels spécialisés de catastrophe.

Les Centres opérationnels:

Le MAGEC
  • Un Centre Opérationnel de Gestion Interministériel des Crises (C.O.G.I.C).
  • 7 Zones de Défense et de Sécurité disposant d’un Centre Opérationnel de Interministériel Zone (C.O.Z)
  • Un PC Mobile national (M.A.G.E.C).

ORSEC: Organisation de la Réponse de Sécurité Civile

Les plaquettes de présentation

Le Plan Communal de Sauvegarde (PCS)